La Communauté de communes de Puisaye-Forterre vient d’obtenir le label CAP Cit’ergie pour la mise en œuvre de sa politique générale en matière d’énergie et de climat, jugée « prometteuse » par la commission nationale du label Cit’ergie.

Sur un total de 358,8 points possibles, la collectivité a atteint 177,7 points, soit 49,5 % de son potentiel. Grâce aux 10,7 % d’actions programmées au terme des 4 ans, la collectivité est sur la voie du label Cit’ergie.

La Communauté de communes de Puisaye-Forterre a été retenue avec la commune de Nuits-Saint-Georges par l’ADEME de Bourgogne Franche-Comté pour expérimenter l’adaptation du label Cit’ergie en milieu rural. Le dispositif Cit’ergie a pour objectif d’inciter les collectivités à renforcer leur ambition politique en matière de Climat-Air-Energie. L’ADEME a accompagné techniquement et soutenu financièrement la Communauté de communes.

« Volontaire depuis longtemps, vous avez réalisé les diagnostics, et vous connaissez vos forces et vos faiblesses, sur lesquelles vous prévoyez d’agir.  La Commission a en particulier remarqué le travail sur les déchets, avec 2 recycleries et la collecte des biodéchets en porte à porte et à la déchetterie, pour produire un compost vendu aux agriculteurs et mis à disposition des habitants.  L’habitat et les déplacements, qui constituent les deux premiers postes de consommation énergétique, sont deux points qui nécessitent un soutien particulier. Votre label est largement mérité, vous vous êtes donné les moyens d’avancer, avec 7 ETP dédiés à l’énergie », indique la commission dans le courrier annonçant l’obtention du label.

Le label est octroyé pour quatre ans, au terme desquels la Communauté de communes devra se soumettre à une nouvelle procédure de demande de label, au niveau Cit’ergie. Au cours de ces quatre années,  la collectivité s’engage à remplir les conditions nécessaires à la labellisation.

Afin de célébrer cette réussite, la communauté de communes sera conviée à la cérémonie officielle de remise des labels Cit’ergie qui aura lieu aux Assises européennes de la transition énergétique, à Bordeaux, en janvier 2020.