Hier, mercredi 13 mars 2019, à Rogny-les-spet-écluses, la Région Bourgogne Franche-Comté et la Communauté de communes de Puisaye-Forterre ont officialisé la signature du Contrat de territoire 2018-2020.

Le contrat de territoire est un outil de développement local. Il permet le financement de projets structurants dans le cadre d’une stratégie globale d’aménagement du territoire.

Le contrat de territoire doit répondre aux enjeux prioritaires de la Région, parmi lesquels la transition énergétique, thématique retenue par la Communauté de communes de Puisaye-Forterre comme fil conducteur de ce nouveau contrat comme cela était déjà le cas du précédent.

M. Éric Houlley, Vice-Président du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a salué ce choix de la transition énergétique « ambitieux et nécessaire » et a souligné la qualité des projets qui seront soutenus par la Région dans le cadre de ce programme de financement.

L’enveloppe financière accordée par la Région à la Puisaye-Forterre sur la période 2018-2020 s’élève à 1 250 000 €, répartis entre plusieurs projets structurants pour le territoire :

  • La construction du centre aquatique intercommunal à Toucy, portée par la Communauté de communes (600 000 € de subvention pour un coût prévisionnel d’opération de 6 606 040 €). Cet équipement sera structurant pour le territoire et exemplaire du point de vue énergétique.
  • L’étude d’opportunité stratégique et opérationnelle de développement économique et touristique de la filière des métiers d’art, intégrant la problématique d’hébergement autour du site de l’EMA-CNIFOP à Saint-Amand-en-Puisaye (18 000 € de subvention pour un coût d’opération de 52 510 €).
  • Les aménagements des hébergements de l’EMA-CNIFOP suite aux résultats de l’étude (200 000 € de subvention)
  • L’aménagement d’une itinérance douce fluvestre, notamment le long du réseau et du bassin d’alimentation du canal de Briare depuis le Pont-Canal de Briare jusqu’aux étangs de Moutiers-en-Puisaye en passant par Rogny-les-sept-écluses (classées Monument historique) et le réservoir du Bourdon (150 000 € de subvention sur 375 000 € d’investissement en deux tranches).
  • Un ensemble d’actions autour du développement de la mobilité électrique et douce : soutien à l’acquisition de véhicules électriques, de vélos à assistance électrique, d’équipements de stationnement et de recharge des vélos (132 000 € de subvention).

Le Président de la Communauté de communes s’est félicité de ce nouveau partenariat entre le Conseil régional et le territoire de Puisaye-Forterre.

 » Ce contrat de territoire va permettre de développer sur le territoire des projets à la fois ambitieux et transversaux, inscrits dans la transition énergétique et dont la mise en œuvre va améliorer le cadre de vie de nos habitants, de nos usagers et des personnes qui visitent notre beau territoire ».

Face à l’augmentation du coût des énergies et aux mutations socio-économiques que nous connaissons aujourd’hui, le territoire de Puisaye-Forterre a en effet conscience que son avenir dépend notamment d’une maîtrise de ses dépenses énergétiques, d’un développement de sa production énergétique et de la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.

Ces problématiques sont à envisager non seulement à partir de l’existant mais aussi dans tous les projets de développement de notre collectivité visant à en renforcer l’attractivité.

Nous devons à la fois créer de la richesse et offrir des services et des infrastructures à la mesure de nos ambitions et répondant aux besoins nécessaires de nos concitoyens.

Si nous voulons faire venir des médecins, des entrepreneurs, des touristes, de nouveaux habitants, nous devons mener des projets structurants tout en ayant une vision globale du développement de notre territoire ».

Photos : I.Masure.